décembre 21, 2018

Au fil de Luc 1, 44 - Tressaillement - 11

"L'enfant a tressailli d'allégresse en moi" (luc 1, 44).

Il nous faut contempler ce cri et le laisser résonner en nous, à la fois, parce qu'il réveille l'enfant en nous et parce qu'il s'agit du bien le plus précieux : Dieu vient nous visiter.



(1) cf. Mon roman sur le sujet



Aucun commentaire: