février 25, 2019

Sodoma - Fréderic Martel

Je viens d'entendre l'auteur de ce livre sur Rnd. Sans avoir lu ce livre et sans connaître l'ampleur des sujets qu'il soulève et au-delà du polémique probablement fondée sur le biais apporté par sa lecture engagée,  je suis sensible à certains des arguments de l'auteur.
Sur ce sujet complexe de l’homosexualité, déjà traité en partie dans mon livre "le désir brisé", je considère qu'à la lumière des progrès de la psychologie et des travaux de X. Thévenot sur ce sujet, il serait temps de distinguer la personne et les actes et au sein des actes ceux qui conduisent à l'avilissement de la personne surtout non consentante de l'expression respectueuse et partagée qui n'est pas, contrairement à ce que l'on a dit, contre nature, mais d'une autre nature que l'union hétérosexuelle.
Peut-on en effet dire que la nature est détournée quand cela concerne autant de personnes (plus de 5% d’une population) ?
Cette distinction permettrait d'avancer dans l’ecoute et l’accompagnement des personnes, au lieu de se crisper sur un littéralisme peu constructif des textes pauliniens qui, derrière la condamnation des actes, refuse toute prise en compte des souffrances.


À discuter....

(1) Le désir brisé, Amazon 2011, https://www.amazon.fr/désir-brisé-Claude-Hériard/dp/1491064331

Aucun commentaire: