avril 21, 2019

Alléluia - il est ressuscité - saint Jean Chrysostome - Benedictus - Pâques - Homélie

Alléluia 
Christ a vaincu la mort.
Il nous relève de nos tombeaux, nous libère de nos servitudes.
Jour de la résurrection, jour de joie

« Voici le jour que le Seigneur a fait ; passons-le dans la joie et dans l'allégresse ! » (Ps 117,24) Pourquoi ? Parce que le soleil n'est plus obscurci, mais tout s'illumine ; (...) ; nous ne tenons plus des rameaux de palmier, mais nous entourons les nouveaux baptisés.
« Voici le jour que le Seigneur a fait »... Voici le jour au sens propre, le jour triomphal, le jour consacré à fêter la résurrection, le jour où l'on se pare de grâce, le jour où l'on partage l'Agneau spirituel, le jour où l'on abreuve de lait ceux qui viennent de naître, le jour où se réalise le plan de la Providence en faveur des pauvres. « Passons ce jour dans la joie et dans l'allégresse »..
Voici le jour où Adam a été libéré, où Ève a été délivrée de sa peine, où la mort sauvage a frémi, où la puissance des pierres a été brisée, où les verrous des tombeaux ont été arrachés..., où les lois immuables des puissances des enfers ont été abrogées, où les cieux se sont ouverts quand le Christ, notre Maître, est ressuscité. Voici le jour où, pour le bien des hommes, la plante verdoyante et fertile de la résurrection a multiplié ses rejetons dans tout l'univers comme dans un jardin, où les lys des nouveaux baptisés se sont épanouis..., où la foule des croyants se réjouissent, où les couronnes des martyrs reverdissent. « Voici le jour que le Seigneur a fait ; passons-le dans la joie et dans l'allégresse.(1)



Dieu a fait de son Fils le « Juge des vivants et des morts. C'est à lui que tous les prophètes rendent ce témoignage : Tout homme qui croit en lui reçoit par lui le pardon de ses péchés. » (Actes 10, 42-43)

Voici le jour que fit le Seigneur, 
jour de fête et de joie.
Peuples, rayonnez de joie ; 
voici la Pâque du Seigneur.
Voici le jour où le Christ, notre Dieu, 
nous conduit de la mort à la vie.

Le soleil s'est levé : ne cherchez plus parmi les morts le Fils de l'homme : il a brisé les verrous de la mort, alléluia !

« Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,
comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :
salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,
amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,
serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,
afin que, délivrés de la main des ennemis, +
nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.
(...) tendresse, l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,
[qui vient] illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix. (2) 

Gloire à toi, Jésus, notre vie !
Ô Christ, radieuse lumière qui brille dans nos ténèbres, 
tu as sanctifié pour toujours notre condition mortelle.
Seigneur, toi qui as marché sur la voie du calvaire, 
tu nous appelles à te suivre pour mourir et ressusciter avec toi.
Fils du Père, notre frère et notre maître, 
tu fais de nous un peuple de prêtres et de rois.
Roi de gloire, 
nous attendons le jour éclatant de ta manifestation : 
alors nous te verrons tel que tu es, 
et nous serons semblables à toi.(3)

Aujourd'hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Lui qui règne.(4)
Alléluia 

(1) Homélie attribuée à saint Jean Chrysostome (trad. SC 187, p. 321 rev. Brésard)
(2) Benedictus Luc 1, 70-78
(3 et 4) Antienne et oraison des Laudes du jour de Pâques, source AELF 

Aucun commentaire: