avril 09, 2019

Prologue 2

Qu'est-ce que cette mansarde ? Où nous conduit le rejet brutal que relate Simone Weil dans son Prologue. Est-ce «la foi obscure ? Cette obstination ne serait-elle pas la trace de cette présence que Simone aurait sentie et qui, parce qu'elle est « inaccessible et au sens et à l'imagination », ne peut être saisie (pensée) que grâce à la simple approximation  de l'analogie qu'en offre « le plus tendre souvenir d'être aimé ? » (…) Simone convoque d'un coup toute la tradition mystique de la nuit : ce « fond »cher à Maître Eckhart et à l'école rhéno-flamande ; ce point passionnément recherché par Pétrarque, exploré par Jean de la Croix, centre de gravité, centre de l'âme. (1)

(1) François Marxer, Au péril de la Nuit, Femmes mystiques du XXeme siècle, Paris, Cerf, 2017, p. 209

Aucun commentaire: