août 21, 2015

La dimension charismatique du prêtre

‎Je poursuis ma lecture du bulletin de Saint Sulpice avec un article sur la vocation missionnaire du prêtre diocésain : "le sacerdoce a cessé d'être la prérogative [juive] d'une caste ou la profession de gens compétents .
 Il‎ est fondamentalement une manière de vivre. C'est un charisme. Le prêtre est saisi par l'Esprit du Christ (...) source intérieure de (...) la joie (...) qui les propulse dans le monde" (1)

‎L'auteur poursuit plus loin en citant Ignace d'Antioche et soulignant que cette mission est "essentiellement service de l'Esprit qui seul agit dans la communauté" (2). Il nous faut pour cela être "donné totalement et complètement à la communauté à laquelle on est envoyé" (3) dans une obéissance qui n'est pas formelle, mais "du coeur" (...) disponible pour une relation d'amour (4)".

Le prêtre diocésain missionnaire  devra donc être ‎aux aguets des nombreuses souffrances et attentes de son milieu, pour leur redonner justement le sens de l'espérance du Christ (...) en travaillant au développement de l'homme et de tout homme (...) au service de l'amour. (5).

‎(1) Jean-Benoît Gnambodé, PSS, Saint et guidé par l'Esprit, le prêtre diocésain est missionnaire, in Bulletin de Saint-Sulpice, n. 37-38. 2011-2012, p. 106ss

(2) ibid p.112
(3) Cardinal André Vingt-Trois , intervention du 6 déc 2008, cité par Patrick Chauves, Viens, suis-moi. A la source du ministère sacerdotal, Éditions Parole et Silence, Paris, 2009 p. 143.
(4) ibid.
(5) Gnambondé, ibid, p. 119




Aucun commentaire: