août 28, 2015

Vanité 2

‎Quand le doute s'installe... Il est parfois intéressant de se poser des questions. Celle là me touche :

"On se forme facilement des formes du service du Seigneur qui sont bien plutôt l'expression de notre goût,de notre ambition, de notre caprice. " L'arrogance de ton coeur t'a égaré, toi qui habites au creux du rocher" (Abd. 3) : c'est à peine si, pour le service de Dieu, tu sais faire un pas hors des trous où tu te tiens, comme une tarentule, à l'abri des injures du temps et tu veux te persuader que tu peux prendre un vol d'aigle si on t'appelait au-delà des monts et des mers. Dans ta dévotion tu te séduis toi-même et tu ne t'en aperçois pas. Fais en sorte que la promptitude de ta volonté apparaisse dans les oeuvres qui réalisent la volonté du Seigneur telle qu'elle t'est connue au jour le jour, et qu'elle ne se manifeste pas seulement dans la ferveur de tes soupirs." (1)

Que le futur évêque de Rome se pose intérieurement cette question vaut peut être que l'on se la pose.

(1) Jean XXIII , Journal de l'âme op. Cit p. 400

Aucun commentaire: