février 24, 2015

Pardon et communion, Matthieu 5

Et si le premier frère était le conjoint ?
Un des chemins de crête  du mariage est celui qui permet une réconciliation véritable.
En entendant Mat. 5 : « Va d'abord te réconcilier avec ton frère. » on peut sentir le lien intime entre la communion et le pardon conjugal si bien souligné dans le commentaire de ce texte par saint Jean Chrysostome (1) : "Lorsque tu vois l'un de tes membres coupé, n'essaies-tu pas, par tous les moyens, de le réunir au reste de ton corps ? Agis ainsi pour tes frères : lorsque tu les verras séparés de ton amitié, vite, ramène-les, n'attends pas qu'ils se présentent les premiers, mais toi, le premier, hâte-toi de réussir."

(1) Homélies au peuple d'Antioche, XX, 5 et 6 (trad. Tardif)

Aucun commentaire: