novembre 23, 2014

Christ serviteur - suite

La liturgie des textes de Christ roi soutient à sa manière l'idée de Dieu serviteur
Car qu'est ce qu'un bon roi si ce n'est celui qui prend réellement soin de ses sujets. Quel est le sens de notre fonction baptismale de roi si ce n'est d'entrer à sa suite, dans la même logique d'un roi serviteur ce que judas na pu comprendre en Jn 12 et 13. 
Ecoutons les textes de ce dimanche : Livre d'Ézéchiel 34,11-12.15-17 : " Parole du Seigneur Dieu : Maintenant, j'irai moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles. 
Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau quand elles sont dispersées, ainsi je veillerai sur mes brebis, et j'irai les délivrer dans tous les endroits où elles ont été dispersées un jour de brouillard et d'obscurité. 
C'est moi qui ferai paître mon troupeau, et c'est moi qui le ferai reposer, déclare le Seigneur Dieu. 
La brebis perdue, je la chercherai ; l'égarée, je la ramènerai. Celle qui est blessée, je la soignerai. Celle qui est faible, je lui rendrai des forces. Celle qui est grasse et vigoureuse, je la garderai, je la ferai paître avec justice.(...) »
Le Psaume 23(22),1-2a.2b-3.5.6 va dans le même sens : " Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom. (...)
De même, l'Évangile de Matthieu 25,31-46. "(...) 'Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. 
Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; 
j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi ! '
Alors les justes lui répondront : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu...  ? tu avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ?
tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ? 
tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ? '
Et le Roi leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.. »
Saint Jean XXIII (1881-1963), commente ainsi ce texte :   "Que ton Règne arrive, ô Roi de Gloire ! (Ps 23) (..) Règne sur notre patrie afin que tous les citoyens, (...) se sentent les fils du même Père céleste, appelés à coopérer au bien temporel de tous, heureux d'appartenir à l'unique corps mystique dont ton sacrement est à la fois le symbole et la source intarissable !       (...) Fais que tous les peuples, Jésus eucharistique, te servent en toute liberté, conscients de ce que « servir Dieu, c'est régner ». 


( 1) Prière en l'honneur du Roi eucharistique (Bulletin quotidien de l'Ufficio Stampa Vaticana, 24/01/1959

Aucun commentaire: