novembre 24, 2014

Renversement kénotique



Je me réjouis de constater que John P. Meier finit par conclure sur l'historicité‎ probable des 3 premières béatitudes de Matthieu et de Luc (1)
Elle conforte l'idée de ce que j'appelle le renversement ou l'inversion kénotique c'est à dire le fruit de la kénose. Si Jésus peut affirmer heureux les pauvres, les affligés et les affamés c'est probablement parce que l'essentiel de son incarnation se joue là : Dieu vient visiter les affligés, il a entendu leur souffrance et se fait serviteur.

(1) ibid p. 283

Aucun commentaire: