décembre 04, 2014

Psychologie humaine et libertés


Comme le montre fort bien John P. Meier (1) à l'époque de Jésus on avait du mal à considérer que l'âme humaine puisse ne pas être habitée par Dieu ou le malin. Il n'y avait pas de lieu neutre. Aujourd'hui, peut-être que notre insistance sur la liberté humaine nous fait ignorer l'importance d'un discernement intérieur.

(1) op cit. p. 332 tome 2

Aucun commentaire: