avril 08, 2005

Le monde, quelle issue ? - I

L'homme moderne ne voit plus le monde avec les lunettes anciennes ou tout était très bon. Le paysage de l'existence apparaît livide et étranger. Mais Dieu laisse-t-il à l'homme le soin de terminer la création au risque de tout perdre ? (1)
Il y a là une interpellation véritable. Elle repose fondamentalement sur un appel à la responsabilité et une espérance. Si l'on répond non à la question, cela nie toute action et toute liberté. Si l'on répond oui, cela veut÷dire que l'on court probablement à l'échec... Mais la victoire est déjà là. C'est en tout cas l'espérance du chrétien, qui croit qu'en Christ, Dieu a vaincu la mort. Alors, avançons et participons à l'oeuvre, avec nos petits moyens, sans nous laisser aller au doute et au désespoir qui sont le propre du travail en nous du malin...


(1) d'après Urs von Balthasar, ibid page 40

Aucun commentaire: