avril 24, 2005

Non pas ma lumière...

"le nouveau Pape sait que sa tâche est de faire resplendir devant les hommes et les femmes d?aujourd?hui la lumière du Christ : non pas sa propre lumière, mais celle du Christ." (1)

Cela traduit pour moi la profonde filiation de notre pape avec Balthasar dont je vous parle depuis plus d'un mois. C'est la kénose qui est en jeu ici. Le décentrement véritable. En affirmant ce décentrement, Benoît me donne espoir...

Son homélie insiste par ailleurs sur l'Eucharistie, qui n'est rien pour moi sans le lavement des pieds, ce qu'il souligne ainsi par cette attitude respectueuse.

De plus, son attachement à l'effort pour l'unité des chrétiens est un signe...

Beaucoup d'espoir donc...


(1) Première Homélie de Benoit XVI aux cardinaux...Texte intégral

Aucun commentaire: