avril 05, 2005

Médiation...

"L'Ecriture Sainte n'a aucune valeur si elle n'est pas dans l'Esprit-Saint la permanente médiation entre le drame d'en haut et le drame d'ici-bas. (...) qui nous renvoie comme à un centre à une démarche" (1)
Cela complète probablement les réflexions précédentes dans le sens où les petits pas s'entendent comme des poussées venant d'en haut, au sein même de notre vie, de l'amour. En cela, nos actes ne sont pas issus de nous-mêmes, mais bien des actes poussés par l'Esprit, que l'Ecriture par sa médiation a fait naître en nous.

De plus, il s'agit bien d'un drame, intérieur et extérieur. On ne peut oublier cette phrase du Christ qui parle d'une parole tranchante et dérangeante et traduit l'éternelle interpellation de l'Ecriture.


(1) Urs von Balthasar, ibid page 19

Aucun commentaire: