mars 31, 2006

Rahner et Origène

A travers Origène, Rahner développe à partir de l'attrition et de la pénitence une relation intéressante entre la cause et le signe extérieur. Le symbole est perçu comme la pointe de l'iceberg d'une transformation intérieure. Ce qui se passe au for interne de la personne jusqu'au signe sacramentel n'est pas seulement cause efficiente de la grâce mais la manifestation même de la grâce : "Ce en quoi la grâce s'exprime de telle manière que s'exprimant, tout d'abord elle se réalise, en sorte qu'elle dépend de lui et lui d'elle". Pour lui, "l'image est efficace en tant qu'image, efficace parce qu'image (...) ainsi le symbole du sacrement est cause en étant l'image de l'effet." (1)
Je trouve cette ouverture intéressante à une époque où l'on s'interroge sur la nécessité de répondre à une demande parfois mal structurée du sacrement. Il faut relire d'ailleurs ce que j'évoquais à ce sujet dans mon commentaire de J. Ratzinger.
A la différence de Balthasar qui reste à l'efficacité du Verbe jusqu'à la manifestation unique aux jours de l'incarnation, Rahner qui partage ce point de vue va plus loin, jusqu'à explorer la réciprocité dans le symbolisme sacramentel entre le signe extérieur et ce qui advient au coeur du croyant.
Pour Rahner, l'insistance n'est pas sur le Christ mais sur la réciprocité qui est en jeu à travers le symbolisme sacramentel qui implique une "différentiation entre théologie plus soucieuse de faire paraître les conditions anthropologiques à travers laquelle la grâce divine atteint son effectivité" (2)


(1) Karl Rahner, in Coeur de Jésus chez Origène p. 449, cité dans ibid p. 154-155
(2) ibid p. 156

3 commentaires:

Robert a dit…

Bonjour,
Votre commentaire est très intéressant. J'aimerais lire l'article de Karl Rahner que vous citez.Pourriez-vous s'il vous plait m'en donner la référence exacte ? Le seul article que j'ai trouvé portant ce titre est issu de la Revue d'Ascétique et de Mystique de 1934, avec une toute autre pagination. Merci beaucoup !

klod a dit…

C'est une citation seconde, reprise p. 154-155 de "Balthasar, Rahner Deux pensées en contraste, colloque d'une rencontre, avec Henri-Jérôme Gagey et Vincent Holzer (Editeurs), Bayard, Paris 2005". En fait la source première peut être aussi RSR 37 (1950). Mais il y a plusieurs ibid dans les pages précédentes qui se mélangent un peu. On ne sait pas trop quelle est la source réelle. Bonne recherche.

klod a dit…

J'en profite pour me relire 6 ans plus tard à l'aune de ce que je viens de poster sur le thème "devenir sacramentel". J'avais oublié ce post...