février 09, 2007

Le Don – I, Toujours plus

Voir comme le fait Balthasar la présence de Dieu pour l'homme comme un "toujours plus", c'est à chaque fois permettre d'ouvrir un avenir et comprendre l'immensité du don. Quelque chose advient, un avenir, et on en n'est jamais maître

Cet avenir qui nous fait retrouver la force au-delà de nos servitudes et de nos petitesses, qui nous donne la force d'aimer est autre chose que le futur, c'est l'union de notre foi et de notre espérance. Elle apparaît comme "cette ancre (agripan) jetée au-delà du voile du Temple (Heb 6,19)" qui nous tire vers Dieu et nous invite à la confiance.

(1) d'après Hans Urs von Balthasar, Dramatique Divine, IV, Le Dénouement, Culture & Vérité, Namur 1993 p. 46

Aucun commentaire: