janvier 07, 2019

Impossible à l’homme

Il y a une dimension de pardon qui semble impossible à accorder, parce que nous restons englués dans des vieux schémas intérieurs, des souffrances enfouies au plus profond de notre être, des incompréhensions trop lourdes à porter.

Dieu seul peut nous aider à dépasser cela. La miséricorde divine vient creuser au plus profond de notre être la force essentielle qui redonne vie, car l'amour est plus fort que la mort, la miséricorde plus grande que nos adhérences au mal...

C'est peut être cela qu'il faut déposer au pied de la Croix.

Dieu vient transformer nos cœurs.

Ce qui est impossible à l'homme est possible en Dieu (cf. Mat 19).

La dynamique sacramentelle est au cœur de ce passage intérieur entre l'impossibilité humaine et ce que Dieu réalise en nous. Metanoia, conversion, fission nucléaire du cœur disait Benoît XVI (1)

(1) Benoît XVI, discours au JMJ de Cologne

Aucun commentaire: