janvier 03, 2007

Colère de Dieu - V

Il y a pour Balthasar, "une descente toujours plus en profondeur sur l'échelle de l'obéissance" jusqu'à la totale incarnation finale du Verbe divin (...), un enfouissement de plus en plus profond de la colère de Dieu au coeur des hommes médiateurs. Et cela va si loin que le prophète n'a plus finalement qu'à laisser muette cette voie de la colère - comme pour Jésus et Jérémie. La colère se tait mais pas la souffrance...

Aucun commentaire: