février 05, 2006

Toujours en marche

"Deus semper major" disait saint Ignace de Loyola (Dieu toujours plus grand). Pour J. Ratzinger "il est possible de le percevoir que si nous ne restons pas stationnaire mais lorsque l'on reconnaît l'expérience comme un chemin et où l'on s'efforce à le prolonger..."
Cela fait rebondir pour moi ce que je viens d'esquisser dans le billet précédent sur l'hyperbole. La parabole nous aide à comprendre, nous permet d'accéder à l'insaisissable, mais il nous faut marcher pour entrer dans la voie de l'hyperbole, à laquelle la parabole nous a introduit...

(1) d'après Joseph Ratzinger, ibid p. 387

Sur le même thème : hyperbole Ratzinger ignace

Aucun commentaire: