juin 18, 2005

Liberté - IV

Le Beau ne "prétend jamais forcer des résistances, mais captive gracieusement des libertés qui se laissent convaincre (...) c'est la même puissance de l'amour offert gracieusement qui tient aussi le langage du jugement : il suffit pour s'en convaincre d'être attentif au ton des missives aux sept églises". (1)

La douce tendresse de Dieu qui n'est qu'agenouillement devant nos libertés humaines...

(1) Urs von Balthasar, ibid p. 30

Aucun commentaire: